100° Le degré supplémentaire

Publié le par Christophe B

L’eau est chaude. À 100º, l’eau bout.
Et avec l’eau bouillante vient la vapeur. Et avec la vapeur, on peut faire avancer un train. Lefait de hausser la température de l’eau d’un degré fera toute la différence entre quelque chose de simplement très chaud et quelque chose qui génère suffisamment de force pour actionner une machine - une métaphore merveilleusement élémentaire qui devrait idéalement alimenter chacune de nos entreprises -, nous poussant sans cesse à fournir l’effort supplémentaire dans toute tâche, action et opération que nous entreprenons.

100° Le degré supplémentaire
Le degré supplémentaire

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article